Vacheron Constantin

Notre chronologie

266 ANS D’HISTOIRE

Depuis 1755, l'excellence horlogère demeure une quête perpétuelle. Mais au-delà de cette grande aventure, de nombreuses histoires restent à découvrir et à révéler.

1755

LES DÉBUTS

Jean-Marc Vacheron est un jeune maître horloger de 24 ans lorsqu’il lance sa propre entreprise. En engageant son premier apprenti, il manifeste sa volonté de transmettre ses compétences. Ce contrat d’apprentissage signe l’acte de naissance de la plus ancienne manufacture horlogère au monde sans interruption d’activité.

1755

LA PREMIÈRE MONTRE SIGNÉE JEAN-MARC VACHERON

Fierté du patrimoine de Vacheron Constantin, cette pièce en argent signée « J.M. Vacheron à Genève » sur le mouvement est la seule montre connue qui identifie le fondateur de la Maison par son prénom. Dotée d’un échappement à roue de rencontre, cette montre est ornée d’aiguilles en or finement ciselées. Un coq délicatement ouvragé, sur la pièce la plus visible du mouvement, témoigne également d’un savoir-faire déjà parfaitement maîtrisé. Cette double exigence technique et esthétique forgera progressivement l’identité Vacheron Constantin.

1785

LE SUCCESSEUR : ABRAHAM VACHERON

En 1785, le fils de Jean-Marc Vacheron, Abraham (1760-1843), reprend la direction des ateliers. Il parvient à maintenir l’entreprise en activité malgré les difficultés engendrées par la Révolution française et l’occupation de Genève par les troupes du Directoire français. Poursuivant la tradition familiale, il enseigne le métier d’horloger à son fils, Jacques-Barthélemy Vacheron.

1810

LE PETIT-FILS DE JEAN-MARC VACHERON REPREND L'ENTREPRISE

Le petit-fils de Jean-Marc Vacheron, Jacques-Barthélemy Vacheron (1787-1864), prend la direction de l’entreprise familiale.

La Manufacture œuvre à l’élaboration de modèles à grandes complications, notamment de montres sonnantes équipées de deux sonneries différentes. Jacques-Barthélemy Vacheron supervise les premières exportations de ses produits vers la France et l’Italie.

1812

LES PRÉMICES DE L’EXCELLENCE HORLOGÈRE

En horlogerie, une complication est une fonction autre que l’affichage des heures et des minutes. Dotée d’un cadran émaillé, cette montre à répétition des quarts arbore un fond de boîtier guilloché et gravé. Ce modèle issu de la collection Vacheron Constantin illustre les prémices de l’excellence horlogère de la Maison.

Montres iconiques
1819

LA RENCONTRE AVEC FRANÇOIS CONSTANTIN

L’association de Jacques-Barthélemy Vacheron (1787-1864), petit-fils du fondateur de la Manufacture, et de François Constantin (1788-1854), entrepreneur expérimenté, donne à l’entreprise un nouveau nom : Vacheron et Constantin.

FONDATEURS LÉGENDAIRES
1819

LA NAISSANCE D’UNE DEVISE

Les deux Genevois partagent un intérêt commun pour les montres à complications sophistiquées. Entrepreneur avisé, François Constantin ouvre de nombreux nouveaux marchés au cours de ses trente années de déplacements professionnels. Le 5 juillet 1819, François Constantin écrit à son nouvel associé, Jacques-Barthélemy Vacheron de Turin. Sa lettre contient une phrase qui deviendra la devise de la Maison :

« Faire mieux si possible, ce qui est toujours possible. »

1824

LES DÉBUTS DE L’ART HORLOGER

Cette montre de poche en or jaune est subtilement décorée d’une carte de l’Italie, gravée et émaillée selon la technique du champlevé. Son cadran bicolore présente 12 chiffres romains cerclés d'une échelle des minutes et une petite seconde à 6 heures. Le cadran de la petite seconde est lui aussi guilloché d’un motif damier étonnant de modernité.

L’attention portée aux détails et la perfection de l’exécution sont typiques de la tradition décorative genevoise.

Notre savoir-faire
1839

G.A. LESCHOT PREND LE POSTE DE DIRECTEUR TECHNIQUE - LE PANTOGRAPHE MARQUE UNE RENAISSANCE TECHNIQUE

Décliné en plusieurs tailles, le pantographe est l’une des nombreuses inventions de G.A. Leschot. Il permet la réalisation standardisée de différents composants des calibres. En 1844, la Société des Arts lui décerne le Prix de la Rive pour « la découverte la plus utile à l’industrie genevoise ».

1869

CHRONOMÈTRE DE POCHE

La programmation de concours de chronométrie dans de nombreux pays européens au cours du XIXe siècle encourage les horlogers à améliorer leurs performances pour obtenir des prix prestigieux. Dès le début, Vacheron Constantin présente ses montres lors des concours de chronométrie de l’Observatoire de Genève, et remporte les distinctions qui inaugureront un siècle de records. Ci-contre, un chronomètre de poche rond en or jaune 18 carats, avec petite seconde à 6 heures, cadran en émail blanc orné de 11 chiffres romains et minuterie externe de 1869.

1880

LA NAISSANCE DU LOGO À LA CROIX DE MALTE

Le symbole de la croix de Malte de Vacheron Constantin est enregistré auprès de l’Institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle à Berne. Choisie pour illustrer la quête de précision de l’entreprise, la croix évoque le design d’un ancien composant de mouvement fixé sur le couvercle du barillet pour fournir la puissance la plus constante possible au ressort et obtenir ainsi une meilleure cadence.

1889

LA PREMIÈRE MONTRE-BRACELET POUR FEMME

Cette montre pour femme est l’une des premières montres-bracelets produites en série. Son avènement fait sensation, car jusqu’au début du XXe siècle, la montre de poche ne connaît pas de concurrents.

Logé dans un boîtier délicatement gravé et finement ouvragé, ce modèle doté d’un cadran serti de diamants est monté sur un superbe bracelet orné de deux déesses ailées. Pour éviter que la couronne ne vienne perturber son design équilibré, l’entreprise met au point un dispositif ingénieux permettant de régler l’heure en tournant la lunette.

1906

LA MONTRE DE POCHE EN ÉMAIL CLOISONNÉ

Lors de l’exposition internationale de Milan en 1906, Vacheron Constantin présente une collection de montres d’une telle élégance que le jury lui décerne le Grand Prix de l’exposition.

Cette montre de poche en or jaune est issue de cette collection. Le dos de la pièce est orné d’un superbe motif chardons en émail cloisonné, et le cadran argenté bicolore affiche au centre un guillochage minutieusement réalisé à la main. Ses éléments décoratifs incarnent la tradition genevoise à la quintessence de son raffinement.

1906

LA PREMIÈRE BOUTIQUE OUVRE SES PORTES

Au début du XXe siècle, Vacheron Constantin reçoit des commandes de la reine Marie de Roumanie, des frères Henry et William James et du prince Napoléon, petit-fils de Jérôme Bonaparte.

Afin d’exposer ses montres de luxe dans un environnement approprié, Vacheron Constantin inaugure sa première boutique le 1er août 1906 au rez-de-chaussée du bâtiment de l’Île à Genève. Avant l’ouverture de ces locaux, les clients étaient accueillis dans les salons des étages supérieurs.

Notre Patrimoine
1907

LE CHRONOMÈTRE ROYAL DE POCHE

En 1907, la Maison présente son premier Chronomètre Royal et fait enregistrer l’appellation du modèle. Ce chronomètre de poche se démarque incontestablement des montres produites à l’époque et devient rapidement un succès international ; sa robustesse, sa fiabilité et sa précision légendaires étant très appréciées par tous ceux vivant sous des climats rigoureux considérés, jusqu’alors, comme néfastes au bon fonctionnement d’une montre.

1916

LA MONTRE-BRACELET DU MAHARAJA DE PATIALA

Au cours des années 1914 et 1915, l’entreprise crée un petit mouvement oblong appelé « le tuyau ». Ancêtre du mouvement baguette, ce calibre d’une longueur de seulement 26 mm et d’une épaisseur de 6,5 mm est utilisé dans une version courbée réalisée en 1916 pour ce bracelet pour femme, une pièce unique acquise par le Maharaja de Patiala, Sir Bhupinder Singh. Composée d’or et de diamants, la montre se distingue par l’ingénieuse exécution de son boîtier ajouré, ciselé et gravé. Son mouvement baguette disposé sur une platine rectangulaire recourbée permet une lecture de profil. Douze chiffres arabes ornent le cadran en argent glacé.

1918

Montre Packard

Derrière son apparente simplicité, cette montre réalisée pour l’ingénieur automobile et collectionneur de montres américain James Ward Packard cache un mécanisme complexe exceptionnel.

La montre sonne les heures et les quarts d’heure avec le mode grande sonnerie, tandis que le mode petite sonnerie omet les heures lorsqu'il sonne les quarts d'heure. Par ailleurs, ce garde-temps remarquable sonne les demi-quarts. Parmi ses autres caractéristiques, citons un balancier à compensation Guillaume, un verre en cristal de roche et un boîtier gravé en or 20 carats du monogramme de son propriétaire en émail bleu sur le fond.

1921

UN ESPRIT CRÉATIF POUR CONQUÉRIR LE MARCHÉ AMÉRICAIN

Cette montre-bracelet d'avant-garde dans un boîtier coussin a été produite en secret pour le marché américain pendant les années folles. La couronne à 1 heure et la position du cadran en émail blanc avec ses 11 chiffres arabes, l'échelle des minutes et la petite seconde, permettaient de voir l'heure d'un seul coup d'œil.

Cette montre remarquable, qui s'inscrit dans l'esprit d'aventure des années 1920, reflète le savoir-faire et l'esprit créatif de Vacheron Constantin. Ce modèle emblématique a été réincarné en 2008 avec le lancement de la montre « Historiques American 21 ».

1929

LA MONTRE DE POCHE À GRANDE COMPLICATION

En 1929, les Suisses résidant en Égypte offrent ce garde-temps au roi Fouad Ier.

Ce chef-d’œuvre horloger comprend un chronographe, un calendrier perpétuel, une répétition minutes et une montre à grande/petite sonnerie. Les armoiries royales en émail ornent le fond du boîtier. La montre de poche en or jaune arbore un cadran argenté avec 10 chiffres arabes noirs, un guichet pour les jours et les dates à 12 heures, un autre cadran pour les mois et les années à 9 heures, un compteur des 30 minutes à 3 heures et un affichage de l’âge et des phases de lune avec la petite seconde à 6 heures.

1932

LA PREMIÈRE MONTRE À L’HEURE UNIVERSELLE AVEC 31 FUSEAUX HORAIRES

En 1932, la collaboration de Vacheron Constantin avec M. Louis Cottier aboutit à la création de la toute première montre « système Cottier » Heure Universelle, réf. 3372. Son mouvement mécanique unique affiche 24 fuseaux horaires grâce à un disque tournant autour du cadran central et à une lunette extérieure sur laquelle sont inscrits les noms de 31 grandes villes du monde. Une nouvelle complication qui répond parfaitement à l’évolution des moyens de communication et transport. Encore présente au sein des collections actuelles de la Maison, cette complication a connu de multiples évolutions souvent liées à l’actualité géopolitique des pays.

1946

CRÉER UNE MONTRE POUR LE ROI FAROUK

Vacheron Constantin a créé l’une de ses montres les plus compliquées pour le roi Farouk, celui-ci ayant hérité de la même passion pour la Haute Horlogerie que son père, le roi Fouad d’Égypte. Il aura fallu cinq années pour concrétiser ce chef-d’œuvre, combinant 14 complications.

1954

MARLON BRANDO PORTE UNE MONTRE VACHERON CONSTANTIN POUR RECEVOIR SON OSCAR

Cette montre réf. 4877 avec cadran guilloché main est offerte au célèbre acteur américain Marlon Brando par Zsa Zsa Gabor le 24 juin 1954, afin de le féliciter pour son Oscar du meilleur acteur. Aujourd’hui, ce garde-temps unique gravé de la dédicace de Zsa Zsa Gabor au dos fait partie de la collection privée Héritage de la Maison Vacheron Constantin.

1955

LA MONTRE-BRACELET ULTRA-FINE

À l’occasion de son bicentenaire, Vacheron Constantin démontre sa volonté de créer les montres les plus élégantes. La Maison crée le mouvement à remontage manuel le plus plat au monde. Doté de 1,64 mm d’épaisseur, il est aussi fin qu’une pièce de 20 centimes de franc suisse. Frappé du Poinçon de Genève, le calibre 1003 demeure un mouvement ultra-plat emblématique.

1955

LE CHRONOGRAPHE-BRACELET AVEC ÉCHELLE TACHYMÉTRIQUE

Les anses élégantes en forme de cornes de vache embellissent le boîtier en or jaune antimagnétique et étanche abritant un mouvement de chronographe à roue à colonne, avec un compteur affichant le temps écoulé. Un boîtier en fer doux protège le mouvement des champs magnétiques. Le cadran affiche un compteur des 30 minutes à 3 heures et la petite seconde à 9 heures. Le design élaboré de cette montre en fait l’un des plus beaux chronographes de son époque.

1956

6073

Doté d’un cadran classique, d’un boîtier audacieux et de composants techniques d’avant-garde, le modèle 6073 témoigne de la créativité de la Maison et de la sophistication horlogère des années 1950. C’est encore aujourd’hui une pièce exceptionnelle à plus d’un titre. Cette montre ronde, fine et élégante est équipée d’un boîtier unique orné de cornes représentant chacune une partie de la croix de Malte.

1957

LE STYLE CLASSIQUE DE VACHERON CONSTANTIN

Conçue dans les années 1950, alors que l’élégance revient sur le devant de la scène, cette montre traditionnelle ronde et ultra-plate incarne le style classique de Vacheron Constantin, tout en offrant une excellente fiabilité. L’absence de décoration extérieure et le design maîtrisé suffisent, à condition que chaque détail contribue à souligner la pureté des lignes et la splendeur d’une création intemporelle.

En 2004, la collection Patrimony rend hommage à ce style emblématique en revisitant l’allure classique du modèle.

1972

LE DIPLÔME DU PRESTIGE DE LA FRANCE

En juin 1972, le gouvernement français décerne à Vacheron Constantin le rare et très convoité Diplôme du Prestige de la France. La Maison propose une nouvelle montre-bracelet au design inédit, dotée d’un boîtier aux courbes asymétriques et d’un mouvement ovale.

Vacheron Constantin devient ainsi la première entreprise horlogère à remporter un tel honneur.

1977

LA GRANDE AVENTURE DE LA RÉFÉRENCE 222

Cette montre fait son apparition en 1977 à l’occasion du 222e anniversaire de la Maison. Son boîtier monobloc, monté sur un bracelet intégré, est doté d’une lunette en forme de hublot qui lui confère une grande résistance à l’usure en environnement hostile. Grâce à son caractère singulier, cette pièce emblématique est devenue au cours de ces 40 dernières années l’un des modèles Vacheron Constantin les plus reconnaissables et a inspiré la ligne d’une collection tout aussi remarquable, l’Overseas.

Montres emblématiques
1979

Kallista
UN TOUR DE FORCE SPECTACULAIRE

Sculpté dans un lingot d’or d’un kilo et serti de 118 diamants totalisant 130 carats, le modèle Kallista, « la plus belle » en grec, est l’une des créations horlogères les plus éblouissantes.

Cinq années ont été nécessaires pour préparer tous les diamants et plus de 6 000 heures de travail au total ont permis de réaliser ce chef-d’œuvre.

1992

LE CALIBRE 1755 - LA RÉPÉTITION MINUTES LA PLUS FINE AU MONDE

Forte de sa maîtrise traditionnelle des calibres ultra-fins, la Maison a reproduit un mouvement à répétition minutes dans le style de ceux des années 1940.

Créé en 1922, le calibre 1755 devient la répétition minutes la plus fine au monde avec une épaisseur de seulement 3,28 mm.

1994

UN HOMMAGE À MERCATOR

Cet illustre mathématicien et géographe flamand, de son vrai nom Gerhard Kremer, a dessiné les premières projections cartographiques de navigateur à plat. Thème récurrent au sein de la Maison, le voyage est au cœur de cette collection qui rend hommage au cartographe à l’occasion du 400e anniversaire de sa mort.

Les magnifiques cadrans en émail reproduisent les cartes des hémisphères dessinées par Mercator lui-même. Les aiguilles rétrogrades en forme de compas ont été spécialement conçues pour l’occasion.

1996

L’ESPRIT DE VOYAGE

1996 marque la naissance de la collection Overseas par laquelle Vacheron Constantin embrasse la dimension technique et sportive de la Haute Horlogerie. Le design structuré de cette montre aux lignes naturellement élégantes et épurées reprend le thème contemporain du voyage. Sa pureté stylistique est à l'image de son excellence mécanique.

2001

LADY KALLA

Avec le garde-temps de Haute Joaillerie Lady Kalla, Vacheron Constantin remporte l’Aiguille d’Or, le tout premier Grand Prix d’Horlogerie de Genève.

2004

LE RENOUVEAU DE LA COLLECTION PATRIMONY

Perfection circulaire et quête de l’essentiel : la collection Patrimony est l’incarnation de la pureté stylistique. Revisitée en 2004 sous une approche volontairement minimaliste et offrant un équilibre harmonieux entre lignes droites et courbes, elle se caractérise par des boîtiers minces et élégants inspirés des modèles des années 1950.

2004

L’INAUGURATION DU SIÈGE INTERNATIONAL À PLAN-LES-OUATES (SUISSE)

Le 9 août 2004, Vacheron Constantin emménage dans sa nouvelle manufacture à Plan-les-Ouates.

Conçu par le célèbre architecte Bernard Tschumi, ce bâtiment contemporain présente la forme élégante d’une croix de Malte coupée en deux. Il réunit sous un même toit la direction, l’administration et les ateliers.

Découvrir Notre Maison
2005

HOMMAGE À 250 ANS DE SAVOIR-FAIRE EXCEPTIONNEL

À l’occasion de son 250e anniversaire, Vacheron Constantin met en avant une collection de cinq créations exceptionnelles, hommage à l’ensemble des métiers horlogers de la Maison.
Pour cet événement singulier, la Maison présente une horloge mystérieuse et unique, logée dans une sphère en or rose gravée main qui révèle une montre à grande complication, ainsi que le modèle Tour de l’Île, la montre la plus compliquée jamais réalisée.
Cette dernière s’est vue décerner le Grand Prix de l’Aiguille d’Or lors du Grand Prix d’Horlogerie de Genève.

2007

Les Masques

En 2007, Vacheron Constantin présente la collection Métiers d’Art Les Masques. Un long périple mène ses maîtres horlogers à travers le temps et l’espace, à la recherche des racines mêmes de l’humanité et d’une réflexion sur l’une des plus belles expressions de l’âme humaine. Ainsi, douze masques de la collection Barbier-Mueller sont sélectionnés pour être reproduits en or. Ils reposent de toute leur majesté au centre du cadran. Cette collection est le reflet parfait de l’histoire de Vacheron Constantin et de son esprit d’ouverture sur le monde. 

2015

57260, LA RÉFÉRENCE ULTIME : LE 260e ANNIVERSAIRE DE LA MAISON

Dévoilée le 17 septembre 2015 à l’occasion du 260e anniversaire de la Maison, la référence 57260 est la montre la plus compliquée jamais réalisée. Fruit de huit années de travail, elle regroupe 57 complications au total. Commandée par un collectionneur passionné, la référence 57260 illustre une fois encore le savoir-faire de l’atelier Les Cabinotiers, perpétuant ainsi la tradition d’excellence et de sur-mesure.
La référence 57260 de Vacheron Constantin a reçu le Prix du Jury lors du Grand Prix de l’Horlogerie de Genève.

2017

LA CELESTIA ASTRONOMICAL GRAND COMPLICATION

Vacheron Constantin présente une montre exceptionnellement compliquée : Les Cabinotiers Celestia Astronomical Grand Complication 3600. Son calibre 3600, mouvement mécanique à remontage automatique comporte 23 complications, et offre une lecture de l’heure en trois temps, chacun entraîné par son propre train de rouages. Apogée de technicité, son calibre entièrement intégré, compte près de 514 composants pour 8,7 mm d’épaisseur seulement, tandis que six barillets lui garantissent une autonomie de trois semaines. Les Cabinotiers Celestia Astronomical Grand Complication 3600 de Vacheron Constantin s’est vue remettre le Prix de la montre d’exception mécanique par le Grand Prix d’Horlogerie de Genève.

2018

LE LANCEMENT DE LA FIFTYSIX

Fiftysix est un nom et une date évoquant un modèle emblématique de Vacheron Constantin qui date de 1956. Cette collection moderne, élégante et décontractée au style résolument cosmopolite, se distingue par le contraste entre le cadran classique et le boîtier audacieux. Ce dernier s’inspire notamment de l’emblème de la Maison en forme de croix de Malte que l’on retrouve également sur la masse oscillante en or rose ajourée.

2020

ÉGÉRIE

Une nouvelle collection dédiée aux femmes. La rencontre de la Haute Horlogerie et de la Haute Couture à travers le prisme de l’artisanat, de la précision, de l’excellence et de la beauté. La nouvelle muse horlogère de la Maison se nomme Égérie. Cette nouvelle collection incarne la féminité horlogère selon Vacheron Constantin. Une montre arborant l’allure « drapée » classique avec une touche malicieuse qui rend hommage aux femmes d'aujourd'hui : inspirantes, indépendantes et charismatiques.

Découvrez nos montres en personne

Venez découvrir un véritable savoir-faire horloger, directement à votre poignet, dans l’une de nos boutiques à travers le monde.

Explorer nos boutiques